Conseils communaux. Sale temps pour les islamistes

Conseils communaux. Sale temps pour les islamistes

Le PJD se retrouve, à nouveau, dans l’œil du cyclone. Après l’arrestation de Jamaâ Moâtassim, membre du secrétariat général et adjoint au maire de Salé, c’est au tour de Larbi Belkaid d’être destitué de son poste d’adjoint au maire de Marrakech. Fatima Zohra Mansouri (PAM) a en effet obtenu l’éviction du responsable islamiste lors d’une session extraordinaire du conseil de la ville ocre. Plus au sud, c’est le ministère de l’Intérieur qui a décidé la suspension de Abdallah Mrabet, vice-président islamiste du conseil communal de Ouarzazate.

Conseils communaux. Sale temps pour les islamistes

Print Friendly, PDF & Email