Scorsese Martin

Sulfureux iconographe des névroses sociales de l’Amérique, Norman Mailer affirmait, avec sa verve nimbée d’hérésie : « Essayer coûte que coûte de n’être qu’un, c’est ignorer nos propres contradictions et vivre dans le mensonge. Alors qu’en exprimant nos contradictions, nous ne nous portons que mieux ! » Martin Scorsese n’est pas homme à jeter l’anathème sur son prochain. Sa fidélité à l’Evangile lui interdit de lancer la première pierre. Toutefois, il y a fort à parier qu’à ses oreilles de bon Catholique, la prose enflammée de l’auteur du Prisonnier du sexe résonnera comme parole d’Antéchrist. Imprégné de la culture Judéo-chrétienne de ses ancêtres Italiens, le réalisateur Américain considère en effet que l’Unité est le souverain Bien.

Jean-Philippe Costes

Print Friendly, PDF & Email