«

»

apr 24

Pour une éthique du débat politique en Algérie

Mohammed Harbi

2012-04-23, Numéro 237

 

Une dérive dangereuse est notée en Algérie, consistant à violenter tout esprit critique qui se manifeste, à réprouver toute pensée qui se démarque des schémas uniques tracés. Les esprits qui s’inscrivent dans des logiques de ruptures sont voués à la stigmatisation et à l’insulte.

Source originale de l’article: http://www.pambazuka.org/fr/category/comment/81596

Print Friendly