Pascal et La Rochefoucauld

Madame de Sablé, dont Pascal et La Rochefoucauld avait fréquenté le salon, entretint la légende que les Pensées et les Maximes auraient mutuellement servies l’inspiration des deux grands moralistes du XVIe siècle. Or nous rappelle Sainte-Beuve, si l’on s’en tient aux dates, la chose est impossible. Les Maximes parurent en 1665, trois après la mort de Pascal, et quelques années avant la première édition des Pensées. Ce qui n’empêche pas les deux écrivains de se retrouver sur le même terrain, celui de l’amour-propre, ce «vilain fond» que recouvre une politesse qui n’est que «mutuelle tromperie».


Print Friendly, PDF & Email