«

»

ott 30

La douleur syrienne

Elias Khoury

1/
Le terrible massacre perpétré en Syrie a-t-il pour objectif de nous familiariser avec la mort en soustrayant la douloureuse image de la victime ?
Il ne s’agit pas de politique, ce qui se passe aujourd’hui précède la politique et transcende la discussion sur l’avenir du régime, les réformes et la question du front de refus. Ce qui se passe aujourd’hui est une atteinte à la dignité de la victime, un mépris de la souffrance, une démolition de l’image humaine en nous. La politique est tombée dans les abysses, le pouvoir agit comme un rapace, il terrorise et il est terrorisé par ceux qu’il terrorise, il assassine, se suicide en entraînant le pays avec lui et en brisant toutes les valeurs qui rendent la vie possible.

Source: http://www.babelmed.net/index.php?c=7038&m=&k=&l=fr

 

Print Friendly