Darfour : massacre à huis clos. L’armée soudanaise bombarde des villes du sud-Darfour

 

Karthoum est résolu à en finir avec les rebelles darfouriens. L’armée soudanaise, après avoir bombardé dimanche le Darfour, a empêché ce mardi les forces de maintien de la paix de se rendre sur place. Ibrahim Gambari, chef de l’équipe de la force de maintien de la paix de l’ONU et de l’Union africaine (Unamid), et la France ont condamné l’attitude du gouvernement d’Omar El-Bechir, le président soudanais poursuivi par la CPI

Par tous les moyens nécessaires. Le gouvernement soudanais semble prêt à en finir avec les mouvements rebelles du Darfour. Son armée de l’air a bombardé dimanche la ville de Labado et le village d’Esheraya, situés au Sud Darfour et refusé mardi l’accès dans les zones concernées des forces de maintien de la paix au détriment de la population.

Afrik.com

 

Print Friendly, PDF & Email