Ahmed Habouss. Le Corps

Le corps
Je t’envie, corps sublime
Je t’envie, silhouette au milieu des fleurs
Papillons voltigeant dans l’air
mon regard est perdu dans le rêve
La brume couleur émeraude
s’ouvre sur ton passage.

Print Friendly, PDF & Email