«

»

giu 14

À quoi ça sert, l’oubli ? Le cas Fanon

par Michel Giraud [12-06-2012]

L’actualité éditoriale de Frantz Fanon invite à faire le bilan de l’instrumentalisation politique de sa pensée et de sa trajectoire. On dit l’auteur des Damnés de la terre oublié, occulté ; mais ce qui frappe en réalité, c’est plutôt la complexe réception de son œuvre dans son île d’origine, liée au « désenchantement national » qui a suivi les décolonisations africaines et caribéennes.

Lire la suite de l’article sur le site original

 

Print Friendly